in

Château du Rocher Portail : l’accusant de copier Harry Potter, Warner lui demande de fermer.

Château du Rocher Portail : l'accusant de copier Harry Potter, Warner lui demande de fermer.

 

Annonce

Château du Rocher Portail : l’univers d’Harry Potter et son école de magie.

Arrivé devant le superbe château, situé à une trentaine de minutes au sud du Mont-Saint-Michel, quatre gigantesques drapeaux sur le toit accueillent le visiteur, symbolisant autant d’écoles : Fauvedor, Cerfdelune, Boucfleche et Busarde.

Difficile, pour les fans de la saga imaginée par JK Rowling, de ne pas trouver une ressemblance avec les quatre maisons de l’école Poudlard : Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard.

Manuel Roussel a acheté le monument classé en 2016, qu’il a ouvert au public, après le décès du propriétaire.

Journal Privé

Château du Rocher Portail : l'accusant de copier Harry Potter, Warner lui demande de fermer.

Le propriétaire du château, Manuel Roussel, qui dit recevoir « chaque semaine des lettres de Warner », détenteur des droits sur l’univers Harry Potter, nie cependant toute filiation directe avec l’univers du petit sorcier aux lunettes rondes.

Certes, « Mme. Rowling a remis au goût du jour l’école des sorciers et je surfe sur cette vague ». Mais « c’est vraiment notre histoire et nous avons créé notre propre univers », explique cet homme énergique de 49 ans.

« Nos avocats ont répondu à Warner que ce n’était pas eux qui avaient inventé l’école des sorciers : il y avait « Ma sorcière bien-aimée » (la série américaine des années 60, ndlr) et dans l’Histoire, il y a des écoles de sorciers et de sorcellerie, en plus en Bretagne, il y en a plein », plaide-t-il, précisant que la société américaine lui avait demandé de fermer. Contacté, Warner n’a pas répondu aux sollicitations de l’AFP.

Annonce

L’avocat de l’écuyer, Me Soazig Themoin, qui ne souhaite pas évoquer l’affaire, a simplement indiqué que la marque « Rocher Portal la nouvelle école de sorciers » ainsi que certains personnages, avaient été déposés à l’Institut National de la Propriété Intellectuelle (Inpi) . « Ils sont en cours d’examen avant inscription à l’Inpi », précise-t-elle.

Duel de sorts

Mais qu’est-ce qui a poussé cet amoureux du patrimoine à se lancer dans cette aventure ? Manuel Roussel, « qui a appris à marcher devant le château », a acheté le monument classé en 2016, qu’il a ouvert au public après le décès du propriétaire.

Avec 10 000 badauds la première année, « on a vu que la visite classique était compliquée ».
Après avoir d’abord surfé sur le thème d’une « Abbaye du centre-ville » à la française, l’entrepreneur a décidé pendant la crise du covid d’investir plus d’un million d’euros.

Objectif : créer une « école française de sorciers » au sein du château construit au début du XVIIe siècle par Salomon De Bosse, architecte du Palais du Luxembourg et du Parlement de Bretagne.

Ainsi, après avoir payé 28 euros, visiteurs et enfants, souvent déguisés avec des vêtements appartenant à l’univers Harry Potter, découvrent les magnifiques salles du château en réalisant le parcours parfait du petit magicien en herbe, duel de sorts, préparation de potions, tour de magie ou atelier pour neutraliser un sort.

Duel de sorts, préparation de potions, tour de magie ou atelier pour neutraliser un sort agrémentent la visite.

« Comme les enfants aiment tout ce qui est sorcier, j’ai trouvé ça bien. C’était une bonne idée pour les vacances de la Toussaint. J’ai bien fait de prendre les places car il n’y en a pas beaucoup », glisse Lisa Dubeau, 43 ans, enseignante du Finistère.

« C’est très bien fait, on oublie de faire le lien avec Harry Potter, on est dedans », sourit Céline Rioux, venue avec sa famille des Côtes-d’Armor.

Avec 13 000 visiteurs pendant les fêtes et des dîners pour plus de 200 couverts à 99 euros, Manuel Roussel, qui emploie 25 personnes, qualifie ce ballon d’essai de « gros succès ».

« Peut-être qu’un jour on trouvera un accord avec Warner pour faire quelque chose ensemble ! J’ai de gros projets », confie le châtelain.

En attendant, dans la boutique du château, les visiteurs peuvent acheter des capes, des baguettes magiques et… des romans de la saga Harry Potter.

 

Annonce
Avatar photo

Publié par Muriel Marchand

Je vous informe de l'actualité française et mondiale au quotidien, de destinations de voyage, des faits étranges et des récits insolites, des bonnes nouvelles, ainsi que de la solidarité et de la gentillesse à travers le monde.

“Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.” Martin Luther King.

ET l'extra terrestre était réel pour Drew Barrymore

Drew Barrymore, star du film emblématique de 1982, ET l’extra terrestre, pensait qu’il était réel à l’époque.

9 poupées hantées les plus effrayantes que vous ne voulez pas chez vous.

9 poupées hantées les plus effrayantes que vous ne voulez pas chez vous.