in

Daniel Lévi, chanteur vedette des « Dix Commandements », est mort.

Annonce

 

Ce samedi, le chanteur Daniel Lévi est décédé à l’âge de 60 ans, a annoncé son épouse.

 

Une voix connue de tous les Français. 

Un tube qui s’est vendu à plus d’un million et demi d’exemplaires au début des années 2000. 

Une « Envie d’aimer » partagé dans le monde entier.

Ce samedi, le chanteur Daniel Lévi est décédé à l’âge de 60 ans, a annoncé son épouse. 

Un décès lié à un cancer du côlon diagnostiqué en 2019 et dont il avait publiquement parlé en souhaitant faire connaître son combat contre la maladie.

Sur Instagram, sa femme Sandrine avait récemment relayé un message indiquant que son mari « avait plus que jamais besoin de prières pour guérir. “. «Le temps presse», lit-on.

Annonce

Né à Constantine en Algérie en 1961, Daniel Lévi grandit à Lyon et se plonge rapidement dans la musique. 

Une passion dont il souhaite faire son métier, aidé par une décennie au conservatoire. Il n’a que 22 ans lorsqu’il enregistre son premier album, « Cocktail », qui passe relativement inaperçu. 

En plus de préparer d’autres titres, il se retrouve à animer des soirées dans des palaces parisiens ou sur les plages de la Côte d’Azur. 

Il y rencontre notamment Gloria Gaynor, qui lui propose de faire la première partie de sa tournée en Europe. 

Mais aussi Jacques Demy et Michel Legrand, avec qui il compose la bande originale de « Parking », en 1985.

Ou encore Catherine Lara, qui lui offre un rôle dans sa comédie musicale « Le sable et les romantiques ». 

Le jeune Lévi incarne alors Musset et Chopin sur la scène du théâtre du Châtelet à Paris.

 

Daniel Lévi, chanteur vedette des "Dix Commandements", est mort.

 

« Aladdin » lui offre son premier gros succès

Son premier grand succès populaire, il le doit cependant à Disney. 

En 1993, il enregistre la version française de « Ce rêve bleu » aux côtés de Karine Costa pour le générique de fin d’Aladdin

La mayonnaise prend. Le disque est ancré depuis plus de six mois dans le classement des meilleures ventes. 

Jusqu’à s’installer sur le podium, derrière Bryan Adams et Ace of Base. Un gros succès qui lui permet de se faire remarquer, même si ses projets suivants ne parviennent pas à réitérer cet exploit.

 

 

« Aladdin » offre au chanteur une reconnaissance qu’il capitalise au maximum. Son deuxième album, « Entre parenthèses », sorti en 1996, n’a pas fait de miracles. Mais lui permet de se produire notamment au Bataclan.

A l’aube des années 2000, le succès de « Notre-Dame de Paris » étant passé par là, Lionel Florence et Patrice Guirao, accompagnés de Pascal Obispo et Elie Chouraqui, ont travaillé sur une comédie musicale, intitulée « Les Dix Commandements ». 

Et ils recherchent un Moïse, l’un des rôles principaux de ce spectacle musical. 

Au casting, Lévi se présente avec une reprise du célèbre « Hymne à l’amour » d’Edith Piaf. 

La magie opère, Obispo et Chouraqui décident de lui confier la partition.

 

Une chanson phénomène

Le 7 juin 2000, le public découvrait le premier extrait de ce spectacle extraordinaire pour l’époque. 

Une ballade de plus de cinq minutes, signée Lionel Florence, Patrice Guirao et Pascal Obispo. 

Une chanson interprétée par Daniel Lévi. Son titre ?  » Le désir d’aimer « . Un vrai phénomène mais qui, étonnamment, n’a jamais atteint la première place du top 50.

Car en ce premier été du millénaire, la France danse surtout sur « Ces soirées-là » de Yannick. 

Mais ne négligez pas ce « Désir d’aimer », auréolé d’un disque de diamants à plus de 1,2 million d’exemplaires vendus. 

Récompensé par la Victoire de la Musique pour la chanson originale de l’année 2001.

Et même repris par Céline Dion dans une version anglaise sur l’album « A New Day Has Come« .

 

 

Quatre mois seulement après la sortie du disque, alors que la France entière chante « L’Envie d’aimer », « Les Dix Commandements » s’installent au Palais des Sports de Paris. 

Les avis sont mitigés, mais le public adhère. Près de deux millions de spectateurs se pressent pour découvrir Moïse, Aaron, Bithia, Néfertari ou Ramsès, à Paris et en province. 

Le public international craque également pour cette histoire qui fera le tour du monde pendant sept ans avant d’être relancée en 2016 en France et d’être jouée à New York en mai dernier.

 

Un retour surprise dans « Mask Singer »

Si la comédie musicale l’a propulsé aux côtés des plus grands, Daniel Lévi entend néanmoins se détacher de Moïse. 

En 2002, il signe avec Universal et sort un nouvel album, « Here and now ». 

Mais impossible pour lui d’oublier son personnage. A son grand déplaisir, l’opus ne rencontre qu’un succès d’estime, loin, très loin, de celui de la comédie musicale.

 

Et, trois ans plus tard, « Le coeur Ouvert », quatrième disque solo, réalisé en collaboration avec Pascal Obispo, ne fait pas mieux. 

L’intérêt du public comme des médias diminue alors. Et d’autres artistes prennent sa place. 

Il divorce en 2014 de Laure, la mère de ses trois premiers enfants : Abel, né en 1993, Raphaël en 1998 et Rivka en 2005.

Il épouse en octobre 2018 Sandrine Aboukrat, productrice de spectacles rencontrée à Marseille quatre ans plus tôt, avec qui il aura une petite fille à l’été 2022.

En novembre 2020, Daniel Lévi signe un retour surprise. 

Les téléspectateurs de TF1 le découvrent déguisé en robot dans la deuxième édition de « Mask Singer ». 

Il s’incline devant Larusso, déguisé en pingouin. Mais l’intérêt renaît. 

Au point qu’il sort un nouveau disque, « Grace à toi », début 2021.

Un album qu’il a voulu accompagner d’une tournée en France et en Belgique, avec la complicité de plusieurs membres des « Dix Commandements ». 

Mais un projet s’est finalement arrêté net au printemps dernier, lorsque l’ex-Moïse a annoncé qu’il devait subir de nouveaux traitements en raison d’une rechute de son cancer du côlon. Et qu’il n’aura jamais pu réaliser au final.

 

 

Ce samedi soir, plusieurs personnalités ont réagi à l’annonce du décès du chanteur. Le ministre de la Culture a salué « une voix, singulière, puissante », Jean-Pierre Foucault, mais aussi Cyril Hanouna entre autres, ont rendu hommage à un artiste « talentueux ».

 

Annonce

Publié par Lucie Dupond

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !

The Sandman : à quoi ressemblait devenir le seigneur des rêves pour Tom Sturridge.

The Sandman : à quoi ressemblait devenir le seigneur des rêves pour Tom Sturridge.

Mariés au premier regard : un ex-candidat en couple avec Fabienne Carat (Plus Belle La Vie) !