in

Harry de Sussex : Sa belle-mère Camilla, une femme « dangereuse » ?

Harry de Sussex : Sa belle-mère Camilla, une femme « dangereuse » ?

 

Annonce

Harry : Le roi Charles avait pourtant été clair : la famille royale, d’accord, Camilla, on ne touche pas !

Sous le feu des attaques de son fils cadet, le prince Harry, qui multiplie depuis quelques jours

les accusations contre sa famille et la monarchie britannique, le souverain avait averti

son fils de son intransigeance, de sa ligne à ne pas franchir : Camilla Parker- Bowles,

Journal Privé

sa seconde épouse devenue reine à ses côtés.

Une règle que le prince Harry avait respectée… jusqu’à ce dimanche, interviewé à la télévision

américaine pour faire la promotion de ses mémoires, Spare, attendu ce mardi 10 janvier,

le fils du souverain a abordé le sujet de sa belle-mère.

Et autant dire que ce n’était pas particulièrement agréable !

Annonce

Admettant que la reine consort avait été considérée comme « la méchante » après la très célèbre

interview de Lady Diana en 1995, dans laquelle elle qualifiait Camilla de

« troisième personne dans son mariage », le prince Harry a expliqué que la septuagénaire

avait une « réelle volonté de réhabiliter sa image dans l’opinion publique ».

Une image particulièrement écornée et reconstruite à force de patience,

la femme la plus détestée du Royaume-Uni dans les années 90, Camilla Parkler Bowles

est aujourd’hui légitime au bras du roi Charles III pour beaucoup.

Mais pas seulement à force de patience : selon le prince Harry, « cette envie de transformer son image publique la rendait dangereuse ».

En effet, le trentenaire explique que sa belle-mère ferait du « trafic d’information » avec la presse, pour qu’elle la décrive de manière plus positive.

Et ajoute que ses « connexions » avec des journalistes finiront par « laisser des gens ou des corps dans la rue », notamment en raison de sa place dans la hiérarchie familiale.

Raciste envers Archie ?

Des propos particulièrement forts qui ne devraient pas plaire à la reine consort ou au roi Charles III,

très sensible au bien-être de sa femme déjà si vilipendée lors de son divorce avec Lady Diana  

et parfois même tenue pour responsable de la mort de la princesse.

Après cela, des rumeurs plus récentes avaient couru autour d’elle ces dernières années, les médias l’accusaient d’être à l’origine de propos racistes tenus avant la naissance d’Archie (3 ans et demi), le fils de Harry et Meghan Markle.

Ces rumeurs qui n’ont jamais été commentées par la principale intéressée, respectueuse de la ligne d’Elizabeth II, « Never Explain, never plain« , ni par aucun membre de la famille royale, qui semblent tous apprécier la septuagénaire désormais.

Mais qui pourrait encore avoir une vraie punition : le prince Harry et Meghan Markle seraient, selon certains médias britanniques, sur le point d’être désinvités du sacre de Charles III en mai prochain…

 

Annonce
Avatar photo

Publié par Muriel Marchand

Je vous informe de l'actualité française et mondiale au quotidien, de destinations de voyage, des faits étranges et des récits insolites, des bonnes nouvelles, ainsi que de la solidarité et de la gentillesse à travers le monde.

“Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.” Martin Luther King.

Brésil : Des milliers de partisans de l'ancien président Jair Bolsonaro prenant d'assaut les bâtiments du pouvoir.

Brésil : Des milliers de partisans de l’ancien président Jair Bolsonaro prenant d’assaut les bâtiments du pouvoir.

Horoscope 2 février 2023

Horoscope 10 janvier 2023.