in

Jean-Jacques Sempé : L’illustrateur et caricaturiste français du « petit Nicolas » est décédé.

Jean-Jacques Sempé : L'illustrateur et caricaturiste français du "petit Nicolas" est décédé.
Annonce

 

Observateur miséricordieux de la comédie humaine : Sempé est mort.

 

D’un trait amoureusement ironique, Jean-Jacques Sempé était sur la piste du petit homme ainsi que des riches et des belles. 

Maintenant, l’illustrateur des histoires de livres pour enfants bien connus du « petit Nicolas«  est décédé.

Que ce soit à l’école, à la maison ou en jouant avec ses amis : Nicolas est toujours prêt à faire des blagues. 

Jean-Jacques Sempé a dessiné de nombreuses histoires du gamin brillant qui se sont vendues à des millions d’exemplaires. 

Aujourd’hui, l’auteur français de la célèbre série de livres pour enfants, traduite dans plus de 30 langues, est décédé à l’âge de 89 ans, selon l’agence de presse AFP, citant l’épouse de Sempé.

Le dessinateur et caricaturiste a laissé plus de 40 livres illustrés à la postérité, dont son plus grand succès « Le petit Nicolas ».

Annonce

La série, à l’origine « Le Petit Nicolas », a été créée avec le parolier René Goscinny, auteur des livres d’Astérix, décédé en 1977.

Sempé décrit une enfance dont il a toujours rêvé. 

Les premières aventures sont publiées sous forme de bande dessinée dans un magazine belge en 1956 avant d’être reprises dans le journal régional « Sud-Ouest » en 1959.

 

Jean-Jacques Sempe au travail dans sa maison à Paris. 

Jean-Jacques Sempé : L'illustrateur et caricaturiste français du "petit Nicolas" est décédé.

 

L’être humain imparfait comme sujet.

Au milieu des années 60, Goscinny décide de mettre un terme aux idées folles du Dreikäsehoch (gosse haut comme trois pommes). 

Depuis lors, le livre classique pour enfants est régulièrement réédité,

sous forme de bande dessinée ou de livres de ses aventures collectées. 

En 2009, les aventures passent pour la première fois sur grand écran.

Sempé a dessiné des histoires sur les gens dans leur imperfection,

le petit individu dans un environnement monstrueux, ou la bourgeoisie éduquée avec ses caprices. 

De son coup amoureusement ironique, il était sur la piste du charme bizarre à décalé

de la bourgeoisie, aussi bien du petit homme qui veut sortir du lot, que du riche et du beau.

L’artiste est né le 17 août 1932 près de Bordeaux

Il publie ses premiers dessins dès 1950, initialement sous le pseudonyme DRO,

faisant allusion au verbe anglais « to draw » (dessiner). 

Quelques années plus tard, il réalise des dessins animés pour des magazines

tels que «Paris Match», «Marie Claire», «L’Express» et le célèbre magazine satirique

«The New Yorker», pour lequel il dessine plus de 50 couvertures. 

En plus des succès mondiaux de Patrick Süskind « Le petit Nicolas » et « L’histoire de Herr Sommer »,

il a publié plusieurs de ses propres livres, y compris un ouvrage

dans lequel il revient sur son enfance.

 

Jean-Jacques Sempé : L'illustrateur et caricaturiste français du "petit Nicolas" est décédé.

 

Comme il le raconte dans le livre d’images « Children », également publié en allemand en 2012, sa propre enfance et sa jeunesse en tant que fils d’épicier ont été plutôt déprimantes. 

Problèmes d’argent constants et parents qui se battent. 

Il a eu des ennuis à l’école et a ensuite abandonné son apprentissage chez un marchand de vin. 

Il a commencé à dessiner à l’âge de douze ans et grâce à son talent, il a reçu un prix du jeune talent à l’âge de 19 ans.

Plus tard il explique qu’il ne pouvait rien faire d’autre qui ait du sens. 

Son rêve secret était de devenir musicien de jazz, comme son idole Duke Ellington.

 

Jean-Jacques Sempé : L'illustrateur et caricaturiste français du "petit Nicolas" est décédé.

 

Observateur attentif

Dans ses histoires, il analysait et ordonnait le monde et les gens. Il ne s’est jamais exempté. 

« Je dessine mes propres faiblesses« , a dit un jour l’artiste. 

Et parce qu’il s’est toujours montré indulgent envers ses personnages, souvent englués dans des relations humaines compliquées, les critiques l’ont aussi qualifié d’«observateur miséricordieux de la comédie humaine».

Montrer des gens dans des situations ridicules n’est pas amusant pour lui, a-t-il expliqué un jour. 

Il préfère dépeindre des personnes pour lesquelles il éprouve plus de sympathie que d’antipathie. 

Il n’a jamais été préoccupé par l’ironie superficielle ou l’esprit ambigu, mais par la précision d’observation qui rend ses histoires si attrayantes, qu’il s’agisse du musicien sur le quai de train désert, du manager moderne à l’aéroport ou du propriétaire de bateau ennuyé à Saint Tropez.

Le dessinateur timide a observé les gens et philosophé sur la vie pendant plus de 60 ans. 

Ses récits de leurs laxismes et de leurs mensonges, de leurs joies et de leurs déceptions grandes et petites, lui ont valu la réputation d’être l’un des « plus grands sociologues« .

 

 

Annonce

Publié par Muriel Marchand

Je partage avec vous des moments drôles, solidaires, mystérieux, qui se passent à travers le monde.
Je vous parle de voyages, de l'actualité, des célébrités, du cinéma, des séries, ainsi que la spiritualité, le bien-être.
J'espère vous divertir et vous donner le sourire !

Johnny Depp est méconnaissable en tant que roi Louis XV dans ‘Jeanne Du Barry’.

Une femme libère un bébé renard pris dans une situation délicate.