in ,

Jérémy Ferrari encaisse sa relation avec l’alcool face à Léa Salamé : « Je serai accro toute ma vie ».

Jérémy Ferrari encaisse sa relation avec l'alcool face à Léa Salamé : "Je serai accro toute ma vie".

 

Annonce

Invité de l’émission Quelle Époque ! Ce samedi 15 octobre, l’humoriste Jérémy Ferrari, toujours sans fard, est revenu sur son addiction à l’alcool et il n’a pas mâché ses mots.

 

Il a évoqué à plusieurs reprises sa dépendance sur les plateaux de télévision. Jeremy Ferrari est alcoolique. Il a arrêté de boire il y a quelques années maintenant.

Dans l’émission Quelle époque ! sur France 2 ce samedi 15 octobre,

Journal Privé

il est revenu sur cette addiction avec Léa Salamé et Christophe Dechavanne.

 Alors que ce dernier expliquait qu’en milieu d’émission, il est facile de boire puisque les invitations à des soirées sont nombreuses, Jérémy Ferrari a pris le contre-pied de cet exemple.

« Je ne pense pas qu’un gars qui fait les trois-huit, qui a du mal à envoyer ses enfants en vacances et à rentrer à la maison, je ne pense pas que ce soit plus facile pour lui de ne pas ouvrir une bouteille » a-t-il expliqué avant d’ajouter :

« Moi, pour exemple, je buvait seul. J’étais déjà connu, et j’allais au bar en bas de chez moi ».

Annonce

Christophe Dechavanne a ensuite évoqué son cas personnel puisque son père est décédé

des suites de l’alcoolisme à l’âge de 54 ans et a évoqué l’hérédité de la maladie.

 

Jérémy Ferrari encaisse sa relation avec l'alcool face à Léa Salamé : "Je serai accro toute ma vie".

 

Jérémy Ferrari sait qu’il sera toujours dépendant

Si pour lui, il faut rester prudent sur la question de l’hérédité car  « ce n’est pas très clair »  et « rien n’est très précis » sur le sujet, une chose reste certaine : sa dépendance.

Lorsque Léa Salamé lui a demandé s’il était encore dépendant, Jérémy Ferrari n’a pas hésité une seconde : 

« Je serai accro toute ma vie. »

Et d’expliquer un peu comment fonctionne l’addiction :

« Tu sais schématiser vite, je fais des raccourcis. (…) Tu as une zone de récompense, c’est une zone de ton cerveau qui contrôle tes envies. »

Il explique alors sa pensée : « Tu manges de la papaye une fois et puis le cerveau dit à Léa : ‘on aime la papaye’.

La prochaine fois que Léa va au supermarché, elle dit :

« Super, il y a des papayes. » Eh bien moi, le mien dit :

« Oh là là, il y a tellement de papayes, prenons des tonnes de papayes et mangeons des papayes. » 

Et de conclure : « Il est impossible de soigner cette zone. »

Et comme il le raconte, il a remplacé son addiction à l’alcool par du sport, car il a cette zone du cerveau qui le rend facilement « accro ».

 

 

Annonce
Avatar photo

Publié par Muriel Marchand

Je vous informe de l'actualité française et mondiale au quotidien, de destinations de voyage, des faits étranges et des récits insolites, des bonnes nouvelles, ainsi que de la solidarité et de la gentillesse à travers le monde.

“Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.” Martin Luther King.

Grève : Transports, énergie, service public… qui fera grève le mardi 18 octobre ?

Elina Svitolina et Gaël Monfils parents d'une petite fille.

Elina Svitolina et Gaël Monfils parents d’une petite fille.