in

Prix de l’énergie : Avec la hausse, l’abandon des reptiles augmente.

Prix de l'énergie : Avec la hausse, l'abandon des reptiles augmente.

 

Annonce

Prix énergie : Ces animaux ont besoin d’un environnement spécifique, avec des températures élevées. Un coût énergétique qui va inévitablement augmenter avec la crise actuelle.

La hausse des prix de l’énergie entraînant l’abandon des reptiles ?

Avec la hausse des prix de l’électricité et du gaz, le chauffage coûte plus cher.

Cependant, les terrariums où vivent les reptiles doivent être chauffés et éclairés avec des lampes spéciales pour reproduire les conditions tropicales.

Journal Privé

Cela entraîne une dépense énergétique plus élevée.

« Dans les terrariums on trouvera, selon les espèces, des températures qui iront de 27, 28°C jusqu’à 35, 40°C pour certaines espèces », explique à BFMTV Véronica Villard, présidente de l’association Reptilian Protect.

Dans le contexte de crise actuelle, certains choisissent donc de se séparer de leurs animaux.

« Refuser les animaux par groupe de 10, 14 »

Véronica Villard explique qu’elle reçoit plus d’une vingtaine d’appels par semaine de personnes voulant faire don de leur reptile.

Annonce

« Aujourd’hui, on se retrouve parfois à refuser des animaux par groupe de 10, 14 », explique-t-elle.

« Parce que c’est aussi l’affaire des reptiles, quand les gens les adoptent ils n’en prennent pas qu’un, souvent c’est une passion dévorante qui les amène à en avoir 5, 10, 15, 20, 30. »

D’autres associations de sauvetage d’animaux ont fait le même constat.

« Nous constatons une augmentation de la collecte d’« animaux énergivores ». C’est-à-dire beaucoup de tortues et de serpents qui sont relâchés dans les jardins », explique à France 3 Joëlle Gerin, vétérinaire, membre de l’association CARAPAsssion, qui réunit éleveurs et passionnés de tortues.

« En moyenne, avant le Covid, on collectait 200 tortues en un an, aujourd’hui c’est le double », raconte-t-elle.

Même l’association Reptilian Protect, qui accueille aujourd’hui une cinquantaine de reptiles,

s’interroge sur la suite avec la hausse des prix de l’énergie,

« on est à minimum 6 000 euros par an en électricité », déclare Joshua Bossert, vice-président de la association.

« Besoin d’espace, d’attention et de soins »

Ces reptiles figurent dans la catégorie des « NAC » (nouveaux animaux de compagnie),

qui comprend à la fois les reptiles, comme les serpents, les araignées

et les petits mammifères, comme les souris et les hamsters.

Et ce n’est pas la première fois que des alertes sont lancées sur l’abandon de ces animaux.

Le sujet avait ainsi été abordé au Sénat en février dernier, lorsque la SPA expliquait

« que de nombreux propriétaires se sentent dépassés et regrettent leur achat ».

Ils « font face pour la plupart à de petits animaux, ils s’imaginent, à tort, que les contraintes le sont tout autant. Cependant, comme les autres êtres vivants, ils ont besoin d’espace, d’attention et de soins, qui sont propres à chaque espèce.

« L’abandon des NAC dans les refuges et plus particulièrement des lapins, est encore important avec une augmentation de 34% depuis 2019 », écrit la SPA dans son dernier rapport, « ces animaux ‘favoris’ sont l’incarnation même de la lutte contre l’animal-objet ». .”

Avant d’adopter un animal, qu’il s’agisse d’un reptile ou d’une autre espèce, il est important de se renseigner sur ses besoins vitaux et les coûts que cela représente, afin d’être sûr de pouvoir s’en occuper correctement.

 

Annonce
Avatar photo

Publié par Muriel Marchand

Je vous informe de l'actualité française et mondiale au quotidien, de destinations de voyage, des faits étranges et des récits insolites, des bonnes nouvelles, ainsi que de la solidarité et de la gentillesse à travers le monde.

“Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.” Martin Luther King.

Jeremy Renner tentait de sauver son neveu lors de son accident avec une dameuse.

Jeremy Renner tentait de sauver son neveu lors de son accident avec une dameuse.

Chine : Un tigre attaque un lapin lors de la « cérémonie de remise » du nouvel an chinois.