in

Quand Lady Diana a prédit sa fin tragique dans un accident de voiture… deux ans avant sa mort.

Quand Diana a prédit sa fin tragique dans un accident de voiture… deux ans avant sa mort.
Annonce

 

Alors que Lady Diana a perdu la vie dans un accident de voiture il y a vingt-cinq ans, le documentaire The Diana Investigations revient sur la prémonition de la princesse qui apparaîtrait sur une note mystérieuse.

 

Vingt-cinq ans après sa mort tragique le 31 août 1997 dans un accident de voiture à Paris, la légende Lady Diana est plus vivante que jamais. 

Parmi les nombreux documentaires qui lui sont consacrés, la série The Diana Investigations,

diffusée par Discovery+ à partir du 18 août, évoque longuement

une révélation prémonitoire et effrayante : la «note Mishcon»

La mère des princes William et Harry aurait prédit, deux ans avant sa fin tragique,

qu’elle subirait un accident de la route. 

Annonce

Tout remonte à octobre 1995, lorsque Diana a demandé une rencontre privée avec son conseiller juridique, Victor Mishcon, soi-disant pour « lui parler de quelque chose qui la tracassait », comme le raconte le Daily Beast qui a eu accès aux premières images du documentaire, en avant-première.

Au fur et à mesure que leur conversation progressait,

Diana Spencer aurait déclaré à Mishcon que des « sources fiables »,

qu’elle ne voulait pas nommer, l’avaient informée

« qu’un accident de voiture pourrait être mis en scène ».

Et Diana de prédire qu’elle « finirait par mourir ou être gravement blessée ».

 

Quand Lady Diana a prédit sa fin tragique dans un accident de voiture… deux ans avant sa mort.

 

Notes prémonitoires

Deux ans plus tard, le pire arrive. 

Lady Diana et son compagnon d’alors, Dodi Al-Fayed, et son chauffeur, Henri Paul,

sont décédés après que leur Mercedes a heurté un pilier dans le tunnel du Pont de l’Alma à Paris. 

Selon les experts du documentaire, Mishcon a remis la note de sa rencontre avec Lady Di

au commissaire de la police métropolitaine de Londres, Sir Paul Condon.

 

Diana et Charles, pour le meilleur ou pour le pire

Ce n’est que lorsque le successeur de Condon, John Stevens, a pris ses fonctions

que le public a pris connaissance de l’existence de la note,

car Condon l’avait enfermée dans un coffre-fort. 

« Lorsque l’officier public envoyé par la couronne a annoncé son enquête, j’ai veillé à ce que cette lettre soit immédiatement remise à l’officier public royal, qui à l’époque était Michael Burgess et est devenu plus tard Lord Justice Scott Baker », a déclaré Lord Stevens au Daily Beast.

« J’ai vu Lord Mishcon environ un mois avant sa mort, vers le printemps 2005, et il a soutenu qu’il pensait que Diana était paranoïaque, et qu’il n’avait pas donné beaucoup de crédit à la note.

 » Une deuxième lettre, prétendument écrite par Diana en octobre 1996, deux mois après son divorce avec le prince Charles, faisait écho à une prémonition similaire. 

Le majordome de Diana, Paul Burrell, l’a publié dans son livre de 2003, At Royal Duty.

 

 

Annonce

Publié par Muriel Marchand

Je partage avec vous des moments drôles, solidaires, mystérieux, qui se passent à travers le monde.
Je vous parle de voyages, de l'actualité, des célébrités, du cinéma, des séries, ainsi que la spiritualité, le bien-être.
J'espère vous divertir et vous donner le sourire !

Mark Zuckerberg poursuivi par la famille d’un agent de sécurité décédé sur sa propriété à Hawaï.

Un couple dessine un vélo GPS géant de plus de 7200 km à travers l'Europe.

Un couple dessine un vélo GPS géant de plus de 7200 km à travers l’Europe.