in

Strasbourg : La liste des produits interdits au marché de Noël de Strasbourg fait débat.

 

Annonce

Pas de champagne, de hot-dogs, de ponchos ou bottes de Noël, de beignets au chocolat, d’articles de Noël pour chiens et chats pour cette nouvelle édition de Strasbourg, Capitale de Noël.

 

Strasbourg : Ce ne sont pas tant les choses interdites sur le marché de Noël qui bousculent les réseaux sociaux ces dernières heures, que les ventes dites « sous conditions » :

crucifix, boules de neige de Noël, grog de Noël, tartiflette…

Journal Privé

La liste de ce qui est autorisées, interdites ou soumises à vente est longue, précise et détaillée par catégorie. 

Elle a été envoyée ces derniers jours, comme le rapporte le quotidien

les Dernières Nouvelles d’Alsace par la ville aux commerçants, sédentaires ou non,

et aux forains participants à l’événement tant attendu.

Annonce

Déjà, certains commerçants s’inquiètent de cette décision jugée tardive. 

« Les commandes sont passées depuis plusieurs mois, donc ça va rester entre mes mains, explique un commerçant de gadgets déco qui souhaite rester anonyme. 

Avant, nous devions cocher des cases sur ce que nous avions l’intention de vendre au moment de l’inscription, mais pas une liste après l’inscription. 

« Je n’ai pas vraiment d’avis sur cette liste, explique un vigneron spécialiste du Crémant d’Alsace. Mais il peut être bon de privilégier les produits locaux et alsaciens. Mais de toute façon, je ne me souviens pas avoir vu de champagne sur le marché. »

 

Strasbourg : La liste des produits interdits au marché de Noël de Strasbourg fait débat.

 

« Sur cette liste, il y a de quoi manger et boire », ironise un autre commerçant. 

Si vous regardez bien, ce qui est vraiment interdit est négligeable, des originalités mais qui de toute façon n’avaient rien à voir avec le marché de Noël. 

Par contre, je m’étonne de ne pas y avoir vu les churros, interdits depuis longtemps, mais je pense qu’ils le sont toujours. »

Sur les réseaux sociaux, on craint aussi, « pour une fête chrétienne », que la vente de crucifix soit soumise à conditions. 

« Au nom de quelle authenticité traditionnelle ? », peut-on lire.

Un autre ironise et propose : « Interdisons les sapins de Noël, le vin chaud, et le compte sera là. »

 

Priorité à l’authenticité et à la qualité

Contacté par 20 Minutes, Guillaume Libsig, adjoint au maire de Strasbourg,

chargé notamment des animations urbaines et de la coordination du marché de Noël,

déplore « une tentative de délire médiatique ».

Il tempère : « Il y a une commission ultra-mixte qui travaille désormais collectivement toute l’année, composée d’élus, de forains, de commerçants, de la CCI, d’artisans, de représentants d’exposants, souligne l’élu.  

Ses travaux portent sur cette notion d’authenticité qui est le concept clé

de l’opération Capitale de Noël, et c’est cette commission qui a établi cette liste en conséquence. 

Cette authenticité passe par des produits de qualité. 

On ne veut plus du côté « parc d’attractions, supermarché à ciel ouvert pour touristes »

comme on l’a décrié ces dernières années. 

C’est un travail qui était déjà en cours et nous ne faisons qu’ajouter un chapitre. »

 

Strasbourg : La liste des produits interdits au marché de Noël de Strasbourg fait débat.

 

En clair, tout ce qui est « sous réserve », la vente est autorisée, mais les membres de la commission rencontreront les commerçants pour discuter de leurs produits. 

« On ne veut pas, par exemple, de boules de Noël à 2 euros de piètre qualité où Strasbourg est mal orthographié et qui cassent avec le gel. 

Nous voulons de beaux produits pour que l’événement soit bien perçu. 

C’est une question de position. 

Un artisan qui fait une belle crèche, oui, de beaux crucifix de qualité,

des souvenirs liés à l’identité première de Noël, qui est bien le christianisme, oui ! 

Mais les santons, les croix fabriquées à des milliers d’exemplaires et livrées

par container depuis la Chine, non », assure Guillaume Libsig. 

Il ajoute : « Tout comme les bandeaux clignotants et les parapluies, toutes ces choses vendues dans la rue et qui ramènent à cette notion de supermarché à ciel ouvert.

 

 

Annonce
Avatar photo

Publié par Muriel Marchand

Je vous informe de l'actualité française et mondiale au quotidien, de destinations de voyage, des faits étranges et des récits insolites, des bonnes nouvelles, ainsi que de la solidarité et de la gentillesse à travers le monde.

“Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.” Martin Luther King.

Simone Veil, un film pour la mémoire.

Mask Singer – L’humour de Kev Adams a divisé les internautes lors de la finale.