in

Timal : le rappeur dans la tourmente après s’être filmé en train de frapper son chien.

Le rappeur Timal dans la tourmente après s'être filmé en train de frapper son chien.
Annonce

 

Le rappeur français Timal, qui a récemment collaboré avec Booba, s’est filmé en train de frapper son chien mardi soir dans une vidéo postée sur son compte Snapchat.

 

C’est pourquoi, beaucoup appellent déjà au boycott de l’artiste.

Dans une séquence de quelques secondes à peine, l’artiste montre des flaques d’eau au sol,

suggérant que l’animal aurait uriné dans son salon. 

Immédiatement, le rappeur lève la jambe en frappant à plusieurs reprises le chien couché

dans son panier, apeuré. « Asshole go », a-t-il écrit avant de publier la vidéo.

La séquence a immédiatement fait réagir sur les réseaux sociaux,

Annonce

où des dizaines de fans ont fortement condamné cet acte d’abus

« J’ai vu la vidéo de Timal frappant son chien et maintenant je ne pense plus à rien d’autre », raconte l’un d’eux sur Twitter. 

« Maintenant, le boycott commence« , a poursuivi un autre. 

« Tu es Timal, tu es connu, tu chasses ton chien en Story ? Le QI est proche de 0 la, enfermez-le, boycott mérité », poursuit un troisième.

 

Timal : le rappeur dans la tourmente après s'être filmé en train de frapper son chien.

 

Une plainte déposée

C’est ainsi que dans la foulée, la Fondation 30 Millions d’Amis a annoncé sur Twitter avoir fait un signalement

sur la plateforme Pharos, ainsi que d’avoir déposé une plainte pour maltraitance animale et demandé la « sécurité de l’animal« . 

Dans la soirée, le rappeur a fini par poster une deuxième vidéo avec une photo

de son chien portant une muselière, et a assuré « Ahh cvvvv jlaim lboss c léduc [ l’éducation ] ».

 

 

Un commentaire qui a encore provoqué une énorme réaction :

« Non, frapper un chien n’est pas l’éduquer et se filmer en train de le faire est tellement révélateur », a commenté un internaute sur Twitter.

L’affaire rappelle celle du défenseur français Kurt Zouma en février dernier. 

C’est la publication d’une vidéo sur Snapchat montrant le joueur en train de frapper son chat qui avait ainsi provoqué une vive polémique.

L’international de 27 ans, qui avait plaidé coupable, a été ainsi condamné en juin par la justice britannique à 180 heures de travaux d’intérêt général.

Il avait également été interdit par Thames Magistrates Court dans l’est de Londres de posséder un chat pendant cinq ans.

 

 

Annonce

Publié par Muriel Marchand

Je partage avec vous des moments drôles, solidaires, mystérieux, qui se passent à travers le monde.
Je vous parle de voyages, de l'actualité, des célébrités, du cinéma, des séries, ainsi que la spiritualité, le bien-être.
J'espère vous divertir et vous donner le sourire !

Quantic Dream : NetEase le géant chinois détient désormais à 100% le développeur français.

Carburant, avantages sociaux, assurance emprunteur, redevance, PMA… Ce qui change au 1er septembre 2022.