in

TotalEnergies enregistre un bénéfice record alors que l’Europe paie pour éviter la pénurie de gaz.

TotalEnergies enregistre un bénéfice record alors que l'Europe paie pour éviter la pénurie de gaz.

 

Annonce

 

Les bénéfices de TotalEnergies SE ont atteint un nouveau record.

 

TotalEnergies : Les bénéfices de la société française surviennent au début d’une saison de publication de rapports qui devrait raviver la pression politique alors que les grandes sociétés pétrolières accumulent des bénéfices.

Journal Privé

Les bénéfices restent en contradiction avec une économie mondiale qui se précipite vers la récession alors que les factures d’énergie des ménages continuent d’augmenter.

Le bénéfice net ajusté de TotalEnergies au troisième trimestre a atteint 9,9 milliards de dollars, soit plus du double par rapport à il y a un an, et dépassant les estimations des analystes.

La société a enregistré une nouvelle charge de 3,1 milliards de dollars liée à ses actifs en Russie, sans fournir plus de détails.

Dans un environnement de prix du pétrole élevés « et d’une hausse des prix du gaz exacerbée par l’agression militaire russe en Ukraine, TotalEnergies s’est appuyé sur son modèle intégré, notamment le GNL, pour générer des résultats en ligne avec les trimestres précédents », a déclaré le directeur général Patrick Pouyanne dans un communiqué.

Annonce

La manne des bénéfices et la flambée des retours aux actionnaires, la société a annoncé le mois dernier qu’elle verserait un dividende spécial de 1 euro par action en décembre, ont déjà incité les gouvernements européens à introduire des taxes sur les bénéfices exceptionnels.

Son rival européen, Shell Plc, a déclaré qu’il augmenterait son dividende après avoir annoncé son deuxième bénéfice le plus élevé jamais enregistré.

De son côté, TotalEnergies a augmenté les remises dans les stations-service françaises début septembre pour apaiser le gouvernement et les automobilistes.

Cependant, les remises ont été compensées par des grèves sur les salaires  dans les raffineries ce mois-ci, qui ont entraîné des pénuries et des prix plus élevés à la pompe au cours des dernières semaines.

TotalEnergies enregistre un bénéfice record alors que l'Europe paie pour éviter la pénurie de gaz.

Gaz et électricité

L’unité gaz et électricité de la société a enregistré un bénéfice d’exploitation net ajusté record

de 3,6 milliards de dollars au cours du trimestre, contre 1,1 milliard de dollars

au cours des trois mois précédents.

Elle a été tirée par une hausse de 50% des prix de vente du gaz naturel liquéfié

et par de « bonnes performances » dans le négoce, selon le communiqué.

Les prix élevés du pétrole et les marges de raffinage ont également soutenu les bénéfices.

Malgré les perspectives d’une récession mondiale, les prix du brut ont été soutenus

par la décision de l’OPEP+ de réduire les quotas de production ainsi que par

une prochaine interdiction européenne du pétrole russe à compter du 5 décembre, a indiqué la société.

Une prolongation de l’embargo sur les carburants russes à partir de février

devrait maintenir les marges de raffinage à un niveau élevé.

Les prix du gaz devraient également rester élevés, poussés par la nécessité

d’importer du GNL en Europe pour remplacer le gaz russe, a déclaré TotalEnergies.

La production d’hydrocarbures a baissé de 2,5% à 2,67 millions de barils par jour

par rapport au deuxième trimestre principalement en raison de la maintenance à Ichthys

et des arrêts non planifiés à Kashagan au Kazakhstan.

Mais TotalEnergies s’attend à ce que la production rebondisse à environ

2,8 millions de barils par jour au quatrième trimestre.

 

 

Annonce
Avatar photo

Publié par Muriel Marchand

Je vous informe de l'actualité française et mondiale au quotidien, de destinations de voyage, des faits étranges et des récits insolites, des bonnes nouvelles, ainsi que de la solidarité et de la gentillesse à travers le monde.

“Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.” Martin Luther King.

Laury Thilleman évoque sa prise de poids quand elle était Miss France.

The Batman 2 avec Robert Pattinson ne sortira pas « avant 2025 au plus tôt ».

The Batman 2 avec Robert Pattinson ne sortira pas « avant 2025 au plus tôt ».